La Teste de Buch : la commune de la Dune et des Bonnes Vacances !

La Teste de Buch dans les Landes C’est en 1951 que l’association s’installe en Gironde, sur la commune de La-Teste-de-Buch.
La Teste-de-Buch
 est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine.
Elle fait partie de la région historique de la Gascogne. C’est une des plus grandes communes de France en superficie. Elle comporte trois secteurs urbains séparés par une immense forêt domaniale :  Cazaux, Pyla-sur Mer et  La Teste-Centre, de loin le plus peuplé, où se trouve notre domaine de 7 hectares. Ses 26 000 habitants sont appelés les Testerins ; ceux de Cazaux les Cazalins, et ceux du Pyla-sur-Mer les Pylatais.

Capitale du Pays de Buch, située dans le département de la Gironde au cœur des Landes de Gascogne, La Teste est une commune localisée au sud du bassin d’Arcachon, entre Arcachon et Gujan-Mestras. Avec les eaux du Bassin pour le nord, elle limite au sud la ville d’Arcachon, ancien hameau de La Teste
À l’ouest de la commune, se trouve la Dune du Pilat continuée vers le sud par les plages océanes très prisées pendant les mois d’été.
Au sud, se trouve l’étang de Cazaux et de Sanguinet, appelé lac de Cazaux, partagé entre le département de la Gironde et celui des Landes.

La Teste de Buch  et la Dune du PilatL’essentiel du reste de la commune est constitué de dunes anciennes, couvertes en particulier par l’étonnante forêt usagère dont le boisement naturel a peu évolué au cours des siècles.
C’est une des rares forêts naturelles des Landes de Gascogne.
La station balnéaire de Pyla-sur-Mer, le village de Cazaux, l’île aux oiseaux et le banc d’Arguin appartiennent au territoire communal de la Teste-de-Buch.
C’est en 1976 que la ville a cédé à la commune de Lège la presqu’île du cap Ferret. Elle dépendait jusqu’alors de son territoire, faisant de La Teste-de-Buch l’une des plus grandes communes de France par la superficie et celle qui possédait la plus longue façade maritime (sur l’océan et le bassin d’Arcachon)

Bien que déjà fréquentée par certains adeptes des bains de mer, Arcachon n’est encore au début du Second-empire qu’un hameau de La Teste avec quelques cabanes occupées par des pêcheurs et des résiniers. Avant 1845 et la création d’une route départementale vers Arcachon, pour venir de La Teste on doit traverser de boueux prés salés et suivre un fort mauvais chemin de sable. Des passages sont donc organisés – par mer – au départ du port de La Teste, dans des pinasses à voile ou à rames manœuvrées parfois par de solides femmes… Fin 1855, les quelque 400 habitants d’Arcachon répartis dans moins de 300 villas ou maisons en bois (dont quelques commerces ouverts pendant la belle saison) demandent leur autonomie communale… Par le décret impérial (Napoléon III) du , 759 hectares sont prélevés à la commune de La Teste pour faire place à celle d’Arcachon, finalement atteinte par la voie ferrée le 26 juillet suivant.

Isaac et Emile Pereire développent Arcachon

Les frères Pereire : Isaac et Emile

 Dès 1862 les frères Émile et Isaac Pereire s’impliquent dans le développement d’Arcachon dont le climat est jugé exceptionnel par quelques sommités du monde médical, dans le traitement de l’asthme, des bronchites chroniques ou des affections du système nerveux. Ils créent la Ville d’Hiver à l’intention d’une clientèle fortunée qui a les moyens de séjourner là plus longuement qu’uniquement pendant l’été, pour profiter des vertus curatives des senteurs dites balsamiques des pins et de l’océan et y soigner les maladies de cette fin du xixe siècle.

Pendant ce temps, à La Teste, l’évolution demeure plus lente et les traditions ancestrales du Pays de Buch se perpétuent à l’abri de l’engouement touristique : « La Teste n’est certes pas banale, c’est une ville landaise blottie au creux d’un alignement de dunes, une capitale féodale en pleine gestation. » (une Histoire du Bassin). Mais la commune ne reste pas figée bien longtemps : au début du xxe siècle pendant la première Guerre mondiale, le bourg de Cazaux accueille un camp d’aviation devenu depuis base La base aérienne de La Teste de Buch aérienne 120 « Commandant Marzac » et à la même époque, échangeant plusieurs centaines d’hectares de terrain avec l’État, Daniel Meller crée la « Société Immobilière de Pyla-sur-Mer » occupant un territoire au sud du Moulleau, vers la grande dune encore appelée alors, « le Sabloney ».

À partir des années 1950, la ville connaît une véritable explosion démographique et voit se modifier ses activités traditionnelles. Bousculée par l’arrivée de sous-produits de l’industrie pétrolière moins coûteux, l’exploitation de la gemme cesse quelques années seulement après l’âge d’or de la résine. L’usine Lesca distillant la gemme ferme dans les années 1970 et malgré quelques tentatives de stimulation du gemmage (taille dite « à l’américaine » employant des pulvérisations d’acide) les derniers gemmeurs quittent la forêt dans les années 1980. Les scieries ferment. Les derniers attelages de mules tractant d’énormes pins depuis la forêt, disparaissent. L’ostréiculture commence à perdre son charme d’antan, ses pinasses élancées remplacées par des bateaux-bacs et ses vieilles cabanes brunies au coaltar, démolies au profit de hangars modernes. Le doublement de l’ancienne RN650 par la « voie rapide » vite rebaptisée « voie directe » raccourcit la distance séparant ce qui devient le « Sud Bassin » à Bordeaux et au reste du département. Dans les quartiers résidentiels de Pyla-sur-Mer comme dans ceux plus ordinaires qui se construisent du côté de Cazaux et de la Teste, l’immobilier se développe, les zones industrielles s’étoffent. Le tourisme balnéaire demeure cependant une des activités phares, reconnue bien au-delà des limites régionales.

De nos jours, La Teste-de-Buch reste l’une des communes les plus étendues de France, ne se résumant pas à une seule mais à trois entités bien distinctes qui en font sa richesse : le bourg, Cazaux et Pyla-sur-Mer. En 1976, le Cap-Ferret jusque-là partie de la commune, est, pour des raisons administratives, rattaché à la commune de Lège, donnant ainsi naissance à Lège-Cap-Ferret.

La plage de la Lagune est autorisée par arrêté municipal au naturisme.

Cet article reprend des extraits de la page  Wikipédia  de La-Teste-de-Buch

Intempéries sur le Bassin d’Arcachon

Intempéries sur le Bassin d’Arcachon 

Dans la nuit de Jeudi à Vendredi, de fortes rafales de vent (plus de 100Km/h) ont entraîné des phénomènes de submersion à différents endroits du Bassin d’Arcachon, notamment dans les cabanes ostréicoles du port de Gujan, La Hume et au Ferret, comme le rapporte La Dépêche du Bassin. 

Bien que l’enquête soit en cours, et avant que les enquêteurs se prononcent, il est fort possible que ces rafales ont engendré plusieurs courts-circuits dans les cabanes ostréicoles. Deux cabanes ont brûlé au port de La Hume et six au port de Claouey. 

A La Hume, l’eau est montée au dessus des roues des voitures garées sur le parking, toutes les cabanes sont endommagées, l’eau stagne toujours actuellement (11h10). 

La cabane-dégustation “Aux Richesses d’Arguin“, bien connu de nos bénévoles, animateurs, et amis de l’association constatait même ce matin que tout le matériel au sol était “mort”. Les dommages sont déjà lourds pour tous les propriétaires des cabanes. 

Intemperies sur le Bassin d'Arcachon 1    Intemperies sur le Bassin d'Arcachon

 

 

 

 

 

Aucun dégât aux “Bonnes Vacances” 

Le domaine des Bonnes Vacances est situé à 100 m à vol d’oiseaux du port de La Hume, nous sommes soulagés de pouvoir vous annoncer qu’aucun dégât n’était à déplorer sur notre domaine ce matin. 

Toutefois, “Les Bonnes Vacances” souhaitent apporter tout leur soutient aux sinistrés et voisins du port de La Hume, nous ne pouvons que nous associer au désarroi des propriétaires de ces belles cabanes. 

Quand une cabane s’embrasse, c’est un peu de l’histoire du Bassin, et des “Bonnes Vacances” qui part malheureusement en fumé. 

 

Nous finirons ensemble !

On attendait la suite ! 

Je suis très très heureux de retrouver très bientôt ces personnages“.

C’est par cette phrase lapidaire que Guillaume Canet a annoncé hier sur son compte Instagram, le titre de son prochain film, suite des « Petits Mouchoirs ». 
Sorti en 2010, ce film de « potes » avait été tourné sur le Bassin d’Arcachon, notamment au Cap-Ferret, et sur la Dune du Pilat.
Racontant l’histoire d’un groupe d’amis aux profils et caractères variés en vacances sur le Bassin d’Arcachon, alors que l’un d’entre eux était entre la vie et la mort. 
Poussant la réflexion sur l’amitié, l’amour, la vie, la mort, l’entraide et l’égoïsme, le réalisateur avait choisi un décor féérique, et nous le comprenons bien : Le Bassin d’arcachon. 
Si vous n’avez pas eu l’occasion de voir ce film, nous ne pouvons que vous conseiller de vous dépêcher de passer, le temps d´une soirée, un moment rare sur le Bassin d’Arcachon.
Le tournage de la suite des “Petits Mouchoirs” débutera d’ici quelques semaines, toujours sur le Bassin d’Arcachon ! 
Nous aurons le plaisir de retrouver les fabuleux acteurs :  Cotillard, Cluzet, Bonneton, Lellouche, Lafitte … et peut être de les croiser !

Le doute n’est plus, le 22 mars 2018, encore une fois, sur son compte instagram, Guillaume Canet a publié une photo laissant percevoir le clap de la première prise. Des informations que nous avons pour le moment, les premières scènes ont été tournées sur la plage de Claouey ….

Nous aussi : nous finirons ensemble…  

La bande de copains des “petits mouchoirs” sur une plage de La Teste

«  Nous finirons ensemble » sera donc le prochain titre du film de Guillaume Canet. 
Coïncidence ? Cette belle phrase a été tant de fois prononcée au sein de notre domaine au bord du Bassin d’Arcachon. 
Elle fut prononcée par tant de bénévoles qui ont donné de leur temps, de leurs talents, de leur volonté pour faire vivre notre association…
Elle fut prononcée par tant d’amis :  que d’amitiés ont pu se créer, se nouer, se renforcer durant nos colonies…
Elle fut prononcée par tant de jeunes couples d’animateurs qui se sont rencontrés, mariés, et ont construit une famille au fil des années…
Elle fut prononcée par tant de couples qui ont dansé pour la première fois en tant que jeunes époux dans notre domaine ….

Nous avons, nous aussi, envie de vous dire ces quelques mots, qui ont du sens : et si nous finissions ensemble ?

 

Du ski sur la Dune du Pilat ?

De la neige sur la Dune du Pilat 

Cette semaine, le froid a aussi fait escale sur le Bassin d’Arcachon.
Le mercredi 07 Février 2018, le banc d’arguin s’est réveillé et s’est immédiatement émerveillé d’un paysage inédit :
La Dune du Pilat recouverte d’une fine couche de flocons. Le décor était unique, sublime et rare. 

Du ski sur la Dune du Pilat ? 1Cela est exceptionnel, mais cette semaine, la Dune du Pilat est devenue blanche pour quelques heures. Nul doute que la Faune et la Flore furent, comme nous, émerveillés par ce spectacle hivernal. (Photo sud-ouest)

Certains aventuriers ont même grimpé les 117 mètres de cette Dune, pour une fois, sans maillot, serviette et crème solaire, mais avec doudoune, ski, bâtons, chaussures, pour s’offrir une descente inédite ! 

 

Un séjour ski sur la Dune pour “Les Bonnes Vacances” ? 

Nous y avons pensé ! Mais pour le moment, les remontées mécaniques ne sont pas encore installées sur la plus grande Dune de sable d’Europe…. Un séjour ski hivernal sur le Bassin d’Arcachon reste encore un rêve pour “Les Bonnes Vacances”. 
Certains bénévoles de l’association ont regretté de ne pas être présent sur le Domaine, pour profiter d’une descente inédite. 

Pour le moment, “Les Bonnes Vacances” proposent un séjour ski en principauté d’Andorre du 25 Février au 02 mars 2018.
A la différence de la Dune du Pilat, le domaine Valnord jouit de plus de 89 km de pistes.
Quelques places sont encore disponibles : inscrivez-vous et venez profiter d’une magnifique semaine aux sports d’hiver encadrée par une équipe formée et motivée, du niveau débutant à confirmé.

Le ski sur le Bassin d’Arcachon, ils l’ont déjà fait ! 

Ouverte dans les années 30, la piste de ski sur aiguilles de pins d’Arcachon a servi à l’entraînement, au slalom, à la descente et même au saut à ski ! D’une longueur de 250 m et d’une hauteur de 60 m, les conditions de glisses étaient parfaites. 
Ce choix s’explique notamment par le fait que la qualité du revêtement était bien plus agréable que sur du sable. 

Cette piste de ski remise au goût du jour ? L’association “skiaiguillesdepins” travaille depuis 2007 sur ce projet. On aime cette initiative !

 

Du ski sur la Dune du Pilat ?

Juste une Minute !

 

“Il était une fois… un roi !” s’écrieront aussitôt nos petits lecteurs.

Eh bien non, les enfants, vous vous trompez :
“Il était une fois…. une minute”

La nouveauté, aujourd’hui, c’est l’arrivée de cette nouvelle newsletter.
Il y a des moments où il faut savoir prendre une certaine liberté : l’événement qui de ce jour nous l’impose. 
En ce 01 février 2018, les membres du bureau, et les membres de la commission communication des « Bonnes Vacances » souhaitent vivement remercier Pierre Galibert, secrétaire général et président de la commission communication des « Bonnes Vacances ». Pierre, il y a presque 10 ans, a eu la brillante idée de faire naître ce rendez-vous mensuel : un simple fichier PDF qui a pris vie devant nos yeux.

Comme nous tous, la « Minute » sera reconnaissante à son Geppetto, qui a su la faire grandir et vivre au fil des années.
Fidèle, honnête et sincère, celle qui est notre Pinocchio n’a toutefois jamais eu à rougir d’un mensonge !

Elle nous a permis, ensemble, de tisser un nouveau lien, très fort et extrêmement précieux pour nous et elle s’offre une seconde jeunesse, aujourd’hui, toujours avec Pierre et tous les membres de la commission communication des “Bonnes Vacances”!

« La Minute des BV  était contre une chaise, la tête penchant sur le côté, les bras ballants, les jambes emmêlées et à demi repliées. A se demander comment elle pouvait tenir debout”. Notre nouvelle Newsletter la regardera un moment avec attention puis poussera un grand soupir de satisfaction : quel drôle d’air j’avais quand j’étais une minute ! Et comme je suis contente d’être devenue une vraie et bonne Newsletter ! »

 

Pierre-Jean Donnadille.

Dernières places disponibles pour notre séjour ski

Séjour de ski en Andorre pour les 7/17 ans

Dernières places 1Notre séjour de ski dans les Pyrénées a été créé il y a plusieurs dizaines d’années.
Séjour de ski atypique car nous limitons volontairement le nombre d’enfants à une trentaine afin de garder la convivialité qui caractérise tant notre association et qui en fait le succès.
Quelques dernières places sont encore disponibles pour les prochaines vacances d’hiver du 25 février au 2 mars 2018.

Cliquez et découvrez notre séjour-ski en principauté d’Andorre

 

Ce matin, un chasseur …

Ce matin plus de 140 chasseurs étaient en poste pour une grande battue administrative à proximité du domaine des”Bonnes Vacances”sous le contrôle de la préfecture.
Les prés salés ont été totalement fermés aux visiteurs et promeneurs afin de permettre aux chasseurs d’évoluer tranquillement dans l’optique de prélever tous les sangliers présents depuis quelques semaines.

De l'actualité aux petites histoires des "Bonnes Vacances"Le bonheur d’Obélix  !

La présence de ces animaux a causé plusieurs dégâts ces derniers jours et notamment trois accidents de la circulation  dimanche, en début de soirée: plusieurs véhiculent ont percuté de front les animaux.
A la fin de la journée, les autorités ont indiqué que pas moins de huit bêtes avaient été tuées par les chasseurs.
Quatre ont pu être récupérés, un seul aurait été touché, mais aurait coulé dans les eaux voisines. 
Satisfaction pour toutes les équipes qui avaient peur depuis le début de cette invasion pour la sécurité et la tranquillité publique. 

 

Un sanglier aux “Bonnes Vacances”

Ce fait d’actualité sur le Bassin d’Arcachon nous a rappelé, qu’il y a plusieurs années de cela en hiver, alors que notre centre était totalement fermé, le gardien avait pu apercevoir un sanglier au sein même de notre domaine. L’animal avait alors quitté les prés salés et s’était perdu le long de la plage de la Hume, avant de trouver “refuge” au sein de notre centre de vacances.
La décision, pour des raisons de sécurité, avait été de mettre l’animal hors d’état de nuire.
Outre un sanglier, un cheval avait également apprécié notre domaine, avant de retrouver son propriétaire. 

“Les Bonnes Vacances” sur les réseaux sociaux

Gardons le lien !

Tout au long de l’année, les bénévoles de l’association des “Bonnes Vacances” travaillent pour que le domaine puisse offrir tous ses plaisirs durant l’été. De réunions, en semaines de travaux, l’association ne dort jamais. Pour connaitre en direct l’actualité de notre association vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux. 

“Les Bonnes Vacances” et sa communauté Facebook

"Les Bonnes Vacances" présent sur les réseaux sociaux ! 1L’association “Les Bonnes Vacances” est présente depuis plusieurs années sur Facebook. Elle accueille et regroupe aujourd’hui toute la communauté de l’association. Des bénévoles actifs, amis de l’association, ou anciens animateurs, colons qui ont plaisir à se retrouver sur ce lieu d’échange de souvenirs. Pensez à venir rejoindre la communauté qui ne cesse de grandir de jours en jours, depuis maintenant plus de 104 ans ! Un grand merci aux colons qui après leur séjour avec nous, n’ont pas hésité à partager leur nostalgie des vacances aux “Bonnes Vacances”, et qui nous laissent d’agréables messages, témoignant à leur façon, de la reconnaissance de notre travail. 

"Les Bonnes Vacances" présent sur les réseaux sociaux !

Instagram des “Bonnes Vacances” :

“Instagram ? Pic et Pic et Colégram…
le réseau social, pour partager des photos et vidéos … Comment ça marche ?”

INSTAGRAM ? Pic & Pic et Colégram ?Pour éviter cette questions qui fera rire vos enfants, “Les Bonnes Vacances” vont vous aider. 
Avant toute chose, rendez-vous sur le site d’instagram (disponible également sur mobile), pour créer un compte. Une fois votre nouveau compte en main, nous vous invitons à venir rejoindre “Les Bonnes Vacances” sur instagramen cliquant sur suivre. 

Vous pourrez alors découvrir, aimer, partager, commenter, toutes les publications de notre association. Nous avons fait le choix de vous proposer une diversité de clichés : de souvenirs d’enfants, aux souvenirs de nos animateurs,  des photos du Bassin d’Arcachon aux photos des archives de l’association, notre compte instagram vous permettra de vous évader, tous les jours, sur le Bassin d’Arcachon. 

Instagram c’est aussi l’activité quotidienne des “Bonnes Vacances” :

D’autres fonctionnalités nous permettent également de vous faire vivre l’activité quotidienne de notre association :

  • La “story” de notre instagram vous permettra de découvrir quelques photos ou vidéos éphémères. Ce partage est disponible pendant seulement 24h00 à partir de sa parution ! N’oubliez pas de venir faire un tour sur notre compte régulièrement, pour ne rien louper. 
  • Le direct du compte instagram nous permettra également de vous faire vivre en live certains moments fort de notre association, auxquels vous n’avez pas pu vous rendre disponible ! 

Nous vous proposons de découvrir, les premiers clichés que vous pouvez retrouver, aimer, commenter et partager sur notre instagram : 

 

“Les Bonnes Vacances” à la conquête de Twitter

"Les Bonnes Vacances" présent sur les réseaux sociaux ! 2L’oiseau “Bonnes Vacances” a prit son envol il y a maintenant quelques années sur le réseau social Twitter. En interaction directe avec les principaux acteurs du Bassin d’Arcachon, vous pouvez venir discuter en direct avec nous, découvrir les nouveautés, participer aux grands jeux de l’été et découvrir d’une nouvelle façon le Bassin d’Arcachon !
Nous vous attendons nombreux !

 

Partageons nos expériences aux “Bonnes Vacances”

Bénévoles, amis de l’association, animateurs, colons, anciens ou actuels, nous vous invitons vivement à venir nous rejoindre sur les réseaux sociaux, à raconter vos souvenirs aux “Bonnes Vacances” et à partager votre amour pour l’association.
Nous serons ravis de vous compter parmi les nouveaux membres de la communauté et vous pourrez vous aussi dire avec beaucoup de fierté : “j’y étais !”

Vous pouvez nous envoyer vos clichés, vos souvenirs, vos archives des “Bonnes Vacances” à l’adresse suivante: communication@lesbonnesvacances.comnous serons très heureux de les partager !

Facebook : Les bonnes vacances
Instagram : lesbonnesvacances 
Twitter : @bonnesvacs

Histoire d’une newsletter pas comme les autres

La newsletter des “Bonnes Vacances” s’appelle “La Minute des BV”. Elle a fêté, en juin 2017, son 100ème  numéro

Créée par l’association Les “Bonnes Vacances”, “la Minute des BV” est tout au long de l’année, le lien entre l’association et tous ses amis.
Envoyée gratuitement par mail, les abonnés peuvent recevoir les principales actualités de l’association basée sur le Bassin d’Arcachon lors d’un rendez-vous mensuel. Après seulement quelques mois, plus de 500 personnes avaient souhaité rejoindre la communauté et pouvaient ainsi découvrir, en début de mois, les principales informations de l’association.
Aujourd’hui, vous êtes plus de 1.500 priviligiés à recevoir notre Minute des BV ! Merci pour votre fidélité !

Une seule minute est nécessaire

Lors de sa création, le défi lancé au secrétaire général de l’association, en charge de la rédaction de celle que nous appelons dans l’intimité “la Minute”,  était de proposer, tous les mois, une lettre d’actualité lisible en seulement une seule minute. Depuis la première Minute, tous nos rendez-vous électroniques ont respecté cette exigence ! En seulement 60 secondes, tous les abonnés ont pu prendre connaissance des actualités de notre association. Entre photos, interviews, agenda ou informations diverses, la Minute des BV a su faire sa place, et se faire attendre.

 

Une “Minute des BV 2.0” disponible en 2018 !

Depuis 1913,  l’association a su trouver un subtil équilibre entre usage et modernité. Toutefois, en plus de 100 ans, certaines dates ont marqué des changements importants dans le fonctionnement de notre association. Si l’année 2010 a marqué notre association avec la création de 16 nouveaux séjours, sans aucune doute, l’année 2018 marquera les annales de l’association. En effet, Les “Bonnes Vacances” sont heureuse de vous annoncer que la formule de la Minute des BV tire sa révérence pour laisser place à une minute des BV 2.0 aujourd’hui.

 

Encore une minute ?

Pour la 100 ème minute, les jeunes bénévoles de l’association ont souhaité faire une surprise à tous les bénévoles de l’association en proposant de raconter un souvenir personnel. Nous vous proposons de retrouver ci après, les textes qui ont été rédigés par nos jeunes : 

 

Pour la 100° « minute des ans de BV », il me fallait réfléchir  pour trouver un souvenir de l’association.Un seul ? C’est impossible …. ! La minute n’aurait pas duré 60 secondes mais 100 minutes au minimum…J’ai donc décidé de me donner un défi, me laisser une seule minute pour inscrire tous les mots, les souvenirs, retranscrire toutes les émotions qui me passaient par la tête en pensant aux “Bonnes Vacances”. Des souvenirs d’enfance, d’adolescent, et ceux d’aujourd’hui. Les souvenirs d’Association, de colo, de pâques et d’été. Les souvenirs sur terre, dans l’océan et sur le Bassin, des souvenirs de journées de nuits.Mes souvenirs, bien qu’étant déjà dans le passé, restent actuels, ils sont personnels mais tous partagés avec vous. Ils sont surtout remplis de traditions, ils sont sur les mêmes lieux, avec la même ambiance que vos souvenirs à mon âge, que ceux de ma soeur, mes parents, ma famille…Tous les jours, je pense aux Bonnes Vacances, Joyeux anniversaire “La Minute des BV“! “

Pierre-Jean Donnadille , 26 ans de BV

 

Quand on me demande de penser à un  souvenir pour célébrer la 100ème de la minute des BV, tout se bouscule dans ma tête. Je revois encore mon arrivée à La Teste de Buch, mes premières batailles d’eau, mes premières pêches aux crabes, mes premiers pas dans l’animation, mes premiers cinquièmes, mes premières boom, les premiers sourires des personnes que je continuerais à voir chaque été pendant les cinq années à venir… A choisir un souvenir, autant parler des veillées coucher de soleil sur la plage de la Digue. Je l’ai emprunté tant de fois, ce petit chemin étroit entre les Prés Salés et la plage de la Hume, de jour comme de nuit. Et si je ferme les yeux, je sens encore la chaleur du feu de camp sur la plage désertique, les rires des enfants qui sont aussi heureux que moi de partager ce moment, le son des petites vagues qui s’échouent sur le bord de la plage, ou encore la mélodie d’une guitare ou d’un ukulélé en bruit de fond… Je vois encore le soleil descendre dans le ciel, la lumière s’atténuer en laissant des lueurs orangées, jusqu’à disparaître. Mais je me rappelle surtout de ce sentiment d’être en famille. Parce que les Bonnes Vacances, c’est avant tout cet esprit. Une grande famille que l’on aimerait ne jamais quitter.  Joyeux anniversaire la minute des BV !

Justine Jeffier, 5 ans de BV

 

Parmi les quelques milliers de souvenirs des BV qui me reviennent, un me semble particulièrement significatif. J’avais 6 ans et ne voulais plus faire du vélo avec mes « petites roulettes ». Je voulais pouvoir suivre les parties frénétiques de « gendarmes et voleurs » avec les plus grands ! On aimait ça, pédaler à toute vitesse dans la colo, se poursuivre, freiner un peu trop tard dans le virage de la cuisine, tomber, s’essuyer les genoux, et remonter sur nos bolides. C’est Pierre-Jean qui, devant le chalet, m’a appris à faire du vélo sans les petites roues. « Mets ton pied sur la pédale, pousse un grand coup et pédale ! Si tu tombes, tu ne te feras pas mal c’est de l’herbe ! ». Après maintes reprises, j’y arrive enfin. Me voilà qui pédale sur le chemin, tellement contente. J’entends nos parents sur la terrasse du chalet en train de prendre l’apéritif applaudir et me féliciter. J’ai choisis ce souvenir car les BV, c’est la transmission, l’apprentissage des plus jeunes par les plus grands sous le regard bienveillant de nos parents.  Un héritage si particuliers et tellement incroyable. Joyeux anniversaire la minute des BV !”

Juliette Galibert, 18 ans de BV

 

5 ans de BV. Elle a dû débarquer un jour d’été sans prévenir. Au coucher du soleil sur le port de la Hume, s’égarant suivant le vent. Au milieu des pins, elle a disparue. Certains ont cru l’apercevoir, d’autre n’en ont qu’entendu parler. Ce qui est sûr c’est que des sommeils elle en a troublé, et que (presque) tous nous l’avons cherché. En vain. Cependant, admettons que c’est avec un plaisir coupable que nous partageons sa légende à des générations d’enfants, de 7 à 77 ans. L’évoquer suffit à animer les nuits des 5èmes , à communier et se laisser emporter par l’ambiance unique et si spéciale des B.V. Mais s’est attiré par cette énigme, cette volonté farouche de pouvoir la voir, la toucher ou la saisir que nous sommes poussés à revenir année après année. A nous retrouver tous ensemble aux Bonnes Vacances. A moins qu’elle ne soit qu’un prétexte pour tout cela,… une excuse facile en somme. Le mystère l’entourant reste entier, mais nos souvenirs à tous, réels et gravés. Au fond, elle a bon dos cette la boîte à clous. Joyeux anniversaire la minute des BV !”

Arthur Chatain, 8 ans de BV

 

Moi aussi un jour j’aurais des souvenirs salés, des souvenirs de cabanes au fond de la prairie, des souvenirs de plannings en tout genre et de pâtes au saumon, en tout cas je sais que c’est ce que souhaite ma maman.Lors de sa première visite à la colo elle était dans le ventre sa maman, comme moi ! J’ai déjà eu l’occasion de faire une balade en pinasse sur le bassin et de goûter quelques huitres bien fraiches et iodées mais, visiblement pour le vin blanc je vais encore devoir patienter quelques années… Quand elle avait 4 ans maman a dévalé la dune du pyla et a eu du sable plein les yeux, ça piquait beaucoup, heureusement grand-papa était là pour lui nettoyer le visage avant de rejoindre plus tranquillement parrain qui était encore un bébé resté en bas avec grand-maman ; il me tarde de grimper à mon tour cette montagne de sable, de la dévaler et même de pique-niquer tout en haut en profitant d’un coucher de soleil. Maman s’imagine déjà sur la jetée, assise sur ces chaises en plastique inconfortables avec papa, à me regarder tourner et m’amuser sur ce même manège installé là depuis des années. Elle a hâte de m’offrir ma première niniche, de jouer aux explorateurs avec moi sur les squelettes de dinos de Pereire, de me faire admirer le bassin depuis le haut du phare, de faire avec moi des châteaux de sable à Cazaux et du surf à Bisca, de me rassurer lors des « boum » du feu d’artifice sur la plage bref, de me construire des souvenirs au moins aussi beaux que les siens #enborddebassin ; Joyeux anniversaire la minute des BV !”

Capucine Huot, bébé 2017 de la colo…

 

Quel souvenir choisir parmi les milliards d’instants vécus aux Bonnes vacances ?Joyeux Anniversaire la minute des BV ! 9 Peut-être celui de «  l’épave … C’est la première année que je suis animatrice à la colonie. Fière et grande, c’est à mon tour de transmettre aux plus jeunes.C’est une matinée chaude et lumineuse. Une balade, les pieds dans l’eau sur notre chère plage de la Hume. On aperçoit au loin ce petit bateau en bois, rongé par le sel. Les enfants sont heureux, crient et se précipitent pour grimper agilement sur l’épave. C’est l’heure du jeu et de l’insouciance.  Cette photo immortalise ce moment de bonheur qui me rappelle à quel point la vie est belle aux Bonnes vacances, sereine et simple. Hors du temps. Joyeux anniversaire la minute des BV !

Jeanne Galibert, 20 ans de BV

 

C’est assez dur de choisir un seul bon souvenir, car c’est la colo tout entière qui est un assemblage de bons souvenirs. Mais je dirais que mon plus beau souvenirs fut cet été, sur le bateau pour aller au cap ferret. Nous étions entrain de chanter et rigoler tous ensemble, enfants, animateurs et même directeur et j’ai eu pendant quelques secondes comme un pincement au cœur et une envie que ce moment puisse durer encore et encore. Parce que j’étais là sur ce bateau, dans une terre qui n’est pas la mienne mais que j’aime par dessus tout, entourée de personnes qui, au fur et à mesure des années deviennent des amis et pour certains une deuxième familles, mais surtout les acteurs principaux de mes plus beaux souvenirs. Je suis fière de cette colonie, qui m’a faite grandir et qui m’apporte tellement de joie chaque été. Joyeux anniversaire la minute des BV !”

Marion Siret, 18 ans de BV

 

“Impossible de penser aux Bonnes Vacances « 100 » aucune émotion.  J’aurai aimé citer « 100 »modération tous mes souvenirs : 

  • « 100 » sourires
  • « 100 » bizutages
  • « 100 » fous rires
  • « 100 » cafés pris au petit port 
  • « 100 » moments partagés

Parce que « 100 » toi les Bonnes Vacances, tous ces souvenirs n’existeraient pas. Joyeux anniversaire la minute des Bonnes Vacances.

Gaëlle Vellas, 5 ans de BV

Toutes les couleurs de l’Hiver, un seul Bassin

Intempéries sur le domaine des “Bonnes Vacances”

Depuis quelques semaines, la pluie et le vent ont posé leurs bagages sur le Bassin d’Arcachon.
Les tempêtes Irma et Carmen, très médiatisées, ont fait parler d’elles… mais les rafales de vent, et les tempêtes sont quotidiennement présentes sur la coté Atlantique, et ont touché “Les Bonnes Vacances”. 

Mercredi 17 janvier 2018, 16H30 : L’électricité est revenue sur notre domaine, un câble EDF avait fondu entre deux pylônes, toutes les équipes se sont efforcées de réparer en urgence ce désagrément, un grand merci à elles. 
Mercredi 17 janvier 2018, 11h30 : Les intempéries d’hier soir seraient à l’origine d’une panne électrique à l’extérieur de notre domaine, une équipe ENEDIS est actuellement sur place, un professionnel avec nacelle est attendue dans l’après midi.
Mercredi 17 janvier 2018, 10h00 : Depuis l’aube, électriciens, professionnels se relaient sur le site, afin de tenter une réparation, que l’on espère victorieuse dans les meilleurs délais….
Mercredi 17 Janvier 2018, 07h30 : Un électricien est actuellement sur place.
Mardi 16 janvier 2018 , 20h00 : Notre Domaine en bord du Bassin d’Arcachon est plongé dans le noir.
Mardi 16 janvier 2018 , 18h00 : De fortes rafales de vent sont actuellement présentes sur notre domaine.

Plus d’informations d’ici quelques heures.

Le Bassin d’Arcachon ne dort jamais, la nature reste maître sur place, c’est ce qui fait la beauté du lieu. 

Toutes les couleurs de l’hiver, un seul bassin

Depuis maintenant une année, le Bassin d’Arcachon s’est doté d’une “marque” afin de pouvoir promouvoir la région dans tout l’hexagone et à l’international. Professionnels et Particuliers sont invités à devenir Ambassadeyr. 
Nous vous informons, que fort de notre présence depuis 104 ans, et de notre implantation sur le Bassin d’Arcachon, “Les Bonnes Vacances” sont actuellement en processus pour devenir ambassadeur de la marque “BASSIN D’ARCACHON” – B’A.
A l’occasion de la nouvelle année, une vidéo intitulée “Toutes les couleurs de l’hiver, 1 seul Bassin” a été publiée par B’A, dans ces moments de fortes intempéries sur notre domaine, nous vous proposons de découvrir ces images, un peu de répit, une pause douceur hivernale sur le Bassin d’Arcachon, qui nous offre toutes les couleurs de vie.