L’héritier

Extrait du roman de Pierre Galibert “Le livre sur la commode”

 

L'HéritierJacques Donnadille, dernier président des Bonnes Vacances du XXème siècle, a marqué de son empreinte de Bâtisseur notre association. Jacques a su poursuivre puis renouveler et, à son tour, insuffler à son successeur, le génie de Jean Gau en apposant sa propre griffe.

Avant de revêtir le costume de président, Jacques a été de très nombreuses années aux côtés d’un autre président, moins charismatique que Gau, mais tout aussi volontaire et actif : l’abbé Escande. Tonton Maurice avait moins le contact avec les équipes, était un peu bourru mais certainement comblé par sa mission à La Teste. Maurice était plus à l’aise un marteau à la main. Ainsi Jacques était président avant l’heure et avait la charge de tous les gros dossiers de l’association.

A la mort de l’abbé Gau, Jacques Donnadille a su habilement faire face aux approches abruptes de l’Evêché qui voulait récupérer l’association et ses sept hectares au bord du bassin, prétextant qu’elle avait été créée par des prêtres…

Jacques  refusa également les mirobolantes promesses financières d’Alain Giresse. L’emblématique  buteur des Girondins cherchait un terrain pour développer ses stages de football et avait jeté son dévolu sur la colo. Notre patrimoine demeure inestimable aujourd’hui et même si l’association,  propriétaire du terrain, semble pouvoir affronter quelques tempêtes économiques, la vigilance prônée par Jacques et son successeur  reste de mise.

Jacques Donnadille n’avait de cesse de diversifier les accueils sur le centre pour  multiplier les sources de financement. Il a initié l’accueil de handicapés, si naturel aujourd’hui. Il a conduit des chantiers de rénovation avec une mise aux normes dispendieuse de la cuisine centrale ou une judicieuse conversion des vastes dortoirs du bâtiment blanc en chambres plus intimes avec sanitaires.

Jacques, comme avait su le faire l’abbé Gau en son temps, a su s’entourer : Victor Fourrés et Monsieur Azemar se souviennent d’avoir, année après année, clôturé la colo et rationalisé ce qui allait devenir le camping des familles. Jacques confia quelques années plus tard le poste de secrétaire à Pierre Battut qui, avec son épouse, afficha un investissement impressionnant pour l’association et pour les séjours.

Un autre talent de Jacques a été de former, au fil des ans, de jeunes éléments qui sont devenus les dirigeants d’aujourd’hui.

 

Vous pouvez télécharger gratuitement “Le livre sur la commode” de Pierre Galibert