Notre histoire

Le futur domaine des “Bonnes Vacances”

L’association “Les Bonnes Vacances” fût créée en novembre 1913

Les statuts furent déposés à la sous-préfecture de Castres dans le Tarn. Le but de l’association était alors de proposer à des enfants de Castres et des environs de partir à Montredon-Labessonnié situé à une vingtaine de kilomètres pour quelques jours de vacances. A cette époque seuls des ecclésiastiques s’occupaient alors en France de ce que l’on appelait le «patronage» et qui allait devenir les colonies de vacances. A cette époque, seuls les enfants de Castres et du Tarn étaient accueillis aux “Bonnes Vacances”. Aujourd’hui, les enfants que nous accueillons viennent de la France entière voire même, de l’autre côté des Pyrénées à l’occasion d’échanges linguistiques.

 

 

En 1951, sous l’impulsion de Jean Gau, l’association achète un domaine au bord du bassin d’Arcachon

Depuis 1913 2

L’Abbé Gau à gauche en soutane. L’Abbé Escande à droite

Notre histoire 2

Le président d’alors, l’abbé Gau avait entendu parler du bon air de l’atlantique et plus particulièrement du Bassin d’Arcachon. En compagnie d’un industriel de Castres, Mr Pélissier et de quelques administrateurs, ils partirent vers Arcachon et achetèrent à La Teste un ancien haras à chevaux de près de 10 ha jouxtant le bassin. Mr Pélissier, responsable des usines Viala, participa financièrement à cette aventure et détacha quelques ouvriers sur place, le temps de remonter un bâtiment amené pierre par pierre depuis Castres !

 

 

 

 

 

La belle histoire des "Bonnes Vacances"

1958 – Première colonie à Arcachon. Départ en train pour une journée à Cazaux

Depuis 1913 7L’association a perduré et s’est spécialisée dans l’organisation de colonies de vacances durant de nombreuses saisons. Le domaine s’embellit au fil des ans pour devenir aujourd’hui totalement adapté aux nombreuses exigences sécuritaires et administratives dans de larges espaces toujours préservés.

 

Les présidents qui se sont succédés ont toujours œuvré dans le même esprit de bénévolat.

 

 

 

L'Héritier

Jean-Luc et Jacques Donnadille

Un président emblématique pour les années 70/80/90 : Jacques Donnadille

Pendant une trentaine d’années, sous la conduite de Jacques Donnadille, l’association a cherché dans la diversification une source régulière de revenus ouvrant même les colonies aux enfants envoyés par des CE d’usine de l’est de la France. Elle accueille alors des classes de découverte, des séjours sportifs, des séjours de formation de jeunes ou d’adultes.
L’été, des groupes extérieurs peuvent être accueillis dans des structures indépendantes et fonctionnelles, les colonies restant une partie importante de l’activité.
Le camping familial ouvert 2 mois par an garde l’ambiance conviviale de vacances réussies.

 

 

Depuis 1913 13

Une nouvelle équipe se met en place en 2002

Depuis 2002 Jean-Luc Donnadille préside aux destinées de l’association : il a su fédérer autour de lui une équipe de dirigeants passionnés motivés et actifs qui se sont engagés dans un programme de rénovation : modernisation et mise aux normes de l’ensemble des bâtiments (chambres, cuisine, salles à manger). “Les bonnes vacances” se veulent résolument être dans l’air du temps. Les colonies classiques et généralistes deviennent des séjours adaptés aux demandes des enfants et des parents, les vecteurs de communication actuels sont utilisés, “Les bonnes vacances” sont incontournables dans le milieu associatif et les tarifs proposés restent toujours très attractifs.

 

 

Depuis 1913 15

2010 – L’assemblée générale annuelle

En 2011, les dirigeants des « Bonnes Vacances » réfléchissent à une refonte des séjours proposés aux enfants.

Ils entreprennent un audit afin de trouver des pistes de réflexion au sein des enfants des familles et des professionnels de l’animation. Ainsi, l’été 2012 voit naître une nouvelle génération de séjours thématiques (voir rubrique « pour vos enfants »). Cette conceptualisation des séjours correspond aux demandes des familles. Les thématiques des semaines laissent le choix de la durée de séjours et des activités dominantes. Les atouts du domaine des « Bonnes Vacances » et des environs sont mis en avant : Aqualand, plages océanes, dune du Pyla, bassin et forêt.

 

Depuis 1913 16

2013 – Pour fêter les 100 ans des “Bonnes Vacances”, 500 personnes se retrouvent au théâtre municipal de Castres

 

100 bougies en 2013

En 2013, et avec une certaine fierté, l’association a fêté ses 100 ans avec beaucoup d’événements : la sortie d’un livre (5 €, toujours disponible au secrétariat), une exposition photo à la Maison des Associations de Castres, un grand apéritif avec les élus et  500 personnes au Théâtre Municipal de Castres (photo ci-contre) et un grand week-end festif durant lequel 200 « anciens » ont retrouvé la bonheur de dormir à la colonie au bord du bassin d’Arcachon.

 

 

 

Cap 2020… Avec un nouvelle offre !

En 2014, et pour la première fois de son histoire, l’association des Bonnes Vacances propose 18 séjours de 8, 15 ou 21 jours.
Ainsi, elle se positionne totalement en phase avec les différentes attentes des enfants, des familles ou des organismes sociaux.
Cette formule avec ces séjours thématiques, est reconduite  et est toujours en place avec 15 séjours au choix.
Aujourd’hui, son domaine de 7 ha entièrement clôturé, possède une piscine zodiaque, un terrain de basket, de volley, de football, dans un cadre toujours magnifique. Le camping, et ses trente emplacements ombragés, est ouvert à tous: il affiche deux étoiles !

Les bénévoles qui ont en charge la gestion de ce merveilleux patrimoine, se retrouvent régulièrement sur place pour des travaux d’entretien ou d’amélioration du domaine que l’on appelle volontiers la colonie voire la “colo”.

 

 

Coronavirus : un été en demi-teinte pour les Bonnes Vacances

Coronavirus : un été en demi-teinte pour les Bonnes Vacances

Le coronavirus est passé par là… A la demande du Président des Bonnes Vacances, les dirigeants de l’association se sont réunis à plusieurs reprises ces derniers jours pour décider de maintenir ou d’annuler nos séjours d’enfants et réfléchir sur l’exploitation estivale de notre camping. Certainement une des décisions les plus difficiles à prendre depuis que […]

Lire la suite
L’Incertitude

L’Incertitude

Le premier ministre a annoncé, jeudi dernier, la réouverture des campings et des colonies de vacances. Nous devons pondérer cette bonne nouvelle. En effet, ce n’est que dans le courant de cette semaine que les protocoles sanitaires obligatoires seront communiqués aux organisateurs de séjours et les choses risqueraient de se compliquer … Forts de ces […]

Lire la suite
Un reportage sur les "Bonnes Vacances"

Coronavirus : notre président s’exprime

La crise sanitaire que traverse le pays n’épargne pas les Bonnes Vacances. Le fonctionnement de notre association et nos activités sont évidemment impactés mais dans quelles mesures ? Nous avons échangé avec Jean-Luc Donnadille, le président des Bonnes Vacances, afin de l’interroger sur la continuité de notre activité avant l’été et sur les perspectives de la […]

Lire la suite
La tradition du muguet

Le 1er Mai arrive …

Le 1er Mai arrive avec le bonheur que symbolise le muguet … et puisque le confinement nous donne du temps, essayons de voir comment cette tradition est née … On fait remonter la tradition du muguet du 1er mai à la Renaissance, Charles IX en ayant offert autour de lui en 1561 comme porte-bonheur. La légende veut qu’en 1560, Charles IX et sa mère Catherine de Médicis […]

Lire la suite