Le président du centenaire

Extrait du roman de Pierre Galibert “Le livre sur la commode”

Le Président du Centenaire

2013 – Le gâteau d’anniversaire des 100 ans présenté par le Président Jean-Luc Donnadille et les membres du bureau

Jean-Luc Donnadille a pris le relais après son oncle. Les Bâtisseurs du XXIème  siècle œuvrent toujours dans le fidèle esprit de l’abbé Gau, innovent pour les enfants, construisent, restaurent, recrutent. Le Président du centenaire gère une équipe de dirigeants. Jean-Luc offre, comme son prédécesseur Jacques, un investissement impressionnant aux Bonnes Vacances bien au-delà des trente-cinq heures légales. Jean-Luc traite tous les dossiers, des plus ardus aux plus futiles. Comme par magie il est omniprésent dans l’opérationnel, inlassablement disponible, à l’écoute des six membres du bureau avec qui il partage les dossiers.

Gilbert Balayé, de son côté, est le maître d’œuvre  du domaine avec une évaluation remarquable sur les chantiers en cours ou à prévoir. Gilbert s’investit beaucoup dans l’inéluctable et difficile aspect technique des séjours. Fraîchement retraité, Gilbert accueille avec son épouse les groupes pendant l’année, soulageant ainsi Jacques. Martine et Gilbert sont très impliqués dans l’association et leurs filles ont grandi ici. Gilbert sait s’entourer d’artisans professionnels et transmettre les tâches aux bénévoles qui viennent aider dans les chantiers, parfois rudes, mais toujours dans l’esprit convivial qui continue à caractériser notre action comme l’aimerait l’abbé Gau.

Par ailleurs, Luis Goma, personnage charismatique et ancien directeur des séjours, a marqué des générations de colons, de monos, de campeurs et de parents avant de s’asseoir logiquement dans le fauteuil de dirigeant. Il met au service de l’association son tissu relationnel tarnais pour que soit reconnue notre action dans les sphères de la politique et l’administration locale. Monument de convivialité, Luis incarne les Bonnes Vacances.

Henri Combes, pour sa part, a en charge les affaires du camping des familles. Elles sont rondement menées et cette activité s’est imposée au fil des années comme un de nos poumons économiques. Les options prises par le maître des lieux sont la propreté des sanitaires et le calme dans les travées. La recette  rencontre un vrai succès et le camping affiche complet une bonne partie de l’été. Henri n’arrête pas pendant deux mois: à sept heures trente, il ouvre le portail qu’il viendra lui-même refermer à la tombée de la nuit, à vingt-deux heures trente précises. Entre temps la journée est longue avec l’accueil des arrivants, le paiement des sortants,  le tout ponctué par mille et une tâches et un téléphone qui ne cesse de vibrer dans sa poche :

– Camping des Bonnes Vacances bonjour ! … Plus rien, juste une place sur le toit des sanitaires… C’est complet, compléto, …, comprendo ?

Anglais,  allemands et hispaniques sont renseignés dans leur langue maternelle et les puristes adeptes de Shakespeare, Goethe ou Cervantès ne s’offusqueront pas de quelques barbarismes bien sympathiques.

En ce qui concerne Olivier Rey, sa mission demeure primordiale puisqu’il gère le budget, cherche des ressources, diminue quelques dépenses et équilibre les comptes comme l’ont fait avant lui d’autres trésoriers : Jean-Luc, Pierrot ou Jacques. Notre grand argentier connaît bien le fonctionnement puisqu’il a été moniteur à La Teste et le reste toujours sur les pistes l’hiver.

Il y  a quelques années, Pierre Donnadille a été le dernier à intégrer cette équipe de dirigeants qui compose le bureau de l’association aujourd’hui. Indéniablement Pierre nous apporte son appréciation commerciale reconnue dans son métier et nécessaire à la progression de  notre entreprise.  

Pierre est également  présent sur la totalité des chantiers comme Philippe Pélizzon que l’on peut considérer, bien qu’il ne fasse pas officiellement partie du bureau, comme un dirigeant actif. Philippe participe à la commission séjour et nous aide dans la construction de nos nouveaux produits grâce à son regard professionnel.

En ma qualité de secrétaire général, j’essaie d’aider Jean-Luc dans ses prises de décisions, rédige les comptes rendus et prépare quelques dossiers.

Je tente d’apporter l’expérience de mes missions professionnelles actuelles.

 

Vous pouvez télécharger gratuitement “Le livre sur la commode” de Pierre Galibert